Budget Dettes

Vivre sans carte de crédit en 2022, la solution contre l’endettement?

Les cartes de crédit peuvent être pratiques et utiles, mais elles sont souvent une source d’endettement courante pour de nombreuses personnes. Est-il possible de vivre sans carte de crédit? Seriez-vous capable de le faire?

Je connais plein de gens qui ont décidé de couper leur accès au crédit. Soit par choix ou par obligation.

De mon côté, c’est plutôt par obligation, car suite à ma proposition de consommateur en 2021, je me suis retrouvé sans crédit et à revoir complètement le fonctionnement de mes finances. 

Cependant, je ne suis pas mort pour autant. Vivre sans carte de crédit, c’est possible et ça prend une solide adaptation pour ne pas répéter ses erreurs. Nous allons découvrir comment vous pouvez le faire et si c’est réellement la solution contre l’endettement.

Déposer une proposition de consommateur ou faire faillite

Premièrement, une des raisons pour laquelle vous pourriez vous retrouver sans accès au crédit est une faillite ou une proposition de consommateur. Dans les deux cas, votre accès au crédit traditionnel sera extrêmement limité, notez ici le mot traditionnel. 

En effet,  il y a souvent une idée fausse qui circule, qu’après avoir fait une proposition ou une faillite vous ne pouvez plus avoir de carte de crédit. C’est faux. 

Il vous est encore possible d’en avoir une. C’est simplement ce qu’on appelle une carte de crédit sécurisée (ou garantie). 

Ce type de carte diffère des autres, car elle est garantie par une caution que vous déposerez chez la compagnie avec qui vous ferez affaire. Personnellement, j’ai deux choix en tête pour les cartes de crédit avec garanties :

  • La carte avec garantie Visa de Refresh Financial
  • La carte sécurisée Mastercard de Neo Financial

Le fonctionnement est simple. Votre limite de crédit constitue le dépôt que vous avez versé lors de votre inscription et qui est modifiable selon vos besoins. Par exemple, si je cautionne 1 000 $ sur ma carte, j’aurai alors 1 000 $ de limite de crédit. C’est donc l’un des outils très utiles pour rebâtir son crédit. 

Néanmoins, ça revient un peu à vous prêter de l’argent et vous rembourser. La différence est que vos transactions sont mentionnées aux sociétés d’évaluation du crédit. 

Je ne pourrais jamais vivre sans carte de crédit

C’est ce que plusieurs personnes avouent si elles ont leur demandait de couper leurs cartes de crédit. Moi-même je me suis surpris à avoir cette réaction. 

De nos jours, tout ou presque se paye avec « l’argent plastique. »

Bien qu’il soit encore utile d’avoir sur soi de l’argent liquide, c’est une pratique beaucoup moins répandue comme à l’époque où j’étais ti-cul et que j’achetais ma gomme balloune à 5 cennes!

Selon un récent rapport d’Equifax, les dépenses mensuelles moyennes par cartes de crédit ont bondi de 17,5 % pour le premier trimestre de 2022 comparativement à la même période pour 2021.

Même si on dénote que ce sont les jeunes qui augmentent le plus souvent leurs dépenses par carte, la population en général l’a fait. 

En fait, l’isolement qu’a apporté la pandémie ainsi que la forte hausse du télétravail font en sorte que le panier numérique des consommateurs a explosé. 

La carte de crédit reste un outil

L’une des raisons qui poussent les gens à prendre une carte de crédit est en grande majorité pour sa commodité. Vous pouvez l’utiliser chez presque tous les commerçants, en ligne et parfois à l’international. 

Vous pouvez aussi payer en paiements différés avec certaines institutions, ce qui vous permet de régler des achats importants sans avoir à utiliser l’entièreté de votre argent comptant ou toute votre limite de crédit.

C’est tout simplement un outil très utile.

Le problème, c’est qu’au fil du temps, le gens irresponsables comme moi voient leur carte de crédit comme un revenu supplémentaire. Si j’ai 2 000 $ par mois et une limite de 1 000 $, j’ai au total 3 000 $ de disponible. Et ça, c’est la principale raison pourquoi les gens s’endettent avec les cartes de crédit. 

Vivre sans carte de crédit est une solution, mais pas la seule

Pour en revenir à notre question principale, je ne crois pas que se départir de ses cartes de crédit soit la solution unique pour résoudre l’endettement. Si vous suivez Dave Ramsay, vous connaissez surement sa philosophie de base où la carte de crédit ou même les prêts n’ont pas de place dans notre vie. En effet, il mentionne : « qu’une vie sans carte de crédit, c’est d’être libre financièrement. »

Cependant, si vous êtes organisé et dépensez selon vos moyens, les cartes de crédit sont s’avèrent extrêmement intéressantes, surtout dans ces situations :

  • Les assurances pour voyageurs;
  • Les locations de voitures ou d’hôtels;
  • L’accumulation de points récompenses;
  • Les achats importants;
  • Les urgences financières;
  • Les autres nombreux avantages des cartes de crédit prémium.

La clé pour se sortir de l’endettement, c’est d’être responsable avec son argent. Si vous ne pouvez pas acheter un produit maintenant de façon « cash », vous n’avez certainement pas le droit de le faire par crédit. 

Vivre avec des alternatives aux cartes de crédit

Vous connaissez probablement les cartes prépayées? Saviez-vous qu’il existait des cartes Visa et Mastercard qui fonctionnent juste en ajoutant de l’argent dessus?

Voici les cartes que je trouve avantageuses et qui sont dans mon portefeuille.

Elles fonctionnent exactement comme des cartes de crédit traditionnelles et majoritairement acceptées chez tous les détaillants et commerçants. 

Je préfère d’ailleurs utiliser ces cartes, car elles viennent avec des récompenses en argent et des promotions chez certains partenaires. Beaucoup plus avantageux que votre débit Visa ou Mastercard qui n’offre rien.

C’est donc une excellente alternative aux cartes traditionnelles puisqu’elles ne requièrent pas de crédit. 

Vivre sans carte de crédit, c’est simplement s’aider à atteindre la liberté financière

Laisser les cartes de crédit de côté sont une bonne étape pour vous sortir de l’endettement. Cependant, n’oubliez pas de rétablir votre crédit. 

Par exemple, si je prends mon vieil ami Dave Ramsay, il vous dira que c’est possible de s’en sortir sans cote de crédit pour acheter une maison ou prendre un important prêt. C’est vrai. Le seul problème que j’ai avec cette approche est le niveau de difficulté que ça implique. 

Le banque vous tourneront le dos ou demanderont des documents fiscaux des 12-24 derniers mois, toutes les preuves de revenus, vos budgets et d’avoir, dans le cas de l’achat d’une maison, une importante mise de fonds. Ce que plusieurs personnes sans crédit ne peuvent se permettre. 

Je ne dis pas que c’est impossible, mais vivre sans carte de crédit et sans historique de crédit amène ses difficultés dans le monde actuel.

Finalement, si vous êtes dans une situation d’endettement actuellement, envisagez de couper vos cartes de crédit, payez vos soldes restants et de refaire un budget en conséquence. 

À LIRE : Comment évaluer sa santé financière sans se caser la tête

Planifiez pour les gros achats, établissez un fonds d’urgence et trouvez un moyen créatif de multiplier vos sources de revenus. Au final, c’est possible de vivre sans carte de crédit!

Et si vous vous sentez perdus, envoyez-moi un message qu’on en discute. Les calvaires financiers, ça me connait. Mais surtout comment les surmonter maintenant!

Bonne chance. 

 Les liens de cet article sont susceptibles d’être des liens affiliés. Ceux-ci peuvent me donner une commission, sans frais pour vous.

Charles est un blogueur professionnel durant ses temps libres. Détenteur d'un baccalauréat en administration des affaires de l'UQTR, la majorité de son expérience et ses connaissances sont venues des essais et des erreurs qu'il a faites. Au cours de sa carrière en marketing numérique, il a travaillé dans plusieurs agences web et son compte. Cependant, ce qu'il l'intéresse le plus en ce moment est de décrocher, aller dans le bois et en apprendre plus sur l'indépendance financière.

Épingler
Malcare WordPress Security